Vers des cimetières paysagers

L’utilisation de produits phytopharmaceutiques (sauf lutte contre des espèces déclarées nuisibles) est interdite à compter du 1er janvier 2017 pour l’entretien des espaces verts, de la forêt, de la voirie et des promenades accessibles au public.

Cette interdiction s’est notamment traduite par une augmentation significative des besoins en main d’œuvre pour assurer l’entretien des espaces verts publics, dont les cimetières municipaux.

Dans l’objectif d’entretenir correctement ces lieux de recueillement tout en respectant la biodiversité, la municipalité de Libourne  a engagé depuis deux ans un important programme d’aménagement des allées et de l’ensemble des espaces des cimetières de La Paillette et de Quinault.

Une alternative aux herbicides

Cela s’est traduit par la création d’allées en enrobé afin de faciliter la circulation des personnes âgées et à mobilité réduite et d’importants travaux d’enherbement et de fleurissement des espaces inter-tombes.

Après une zone de test de 5000 m² réalisée en fin d’année dernière par nos équipes, ce sont plus d’un hectare et demi qui font l’objet cette année de travaux de préparation de sol et de semis au cimetière de La Paillette.

Les derniers chrysanthèmes  à peine fanés, notre association intervient façon « commando » avec pour objectifs d’évacuer tous les graviers, de niveler et scarifier les sols et d’ensemencer toutes les surfaces dans un délai imparti de 6 à 7 semaines.

La qualité de la préparation du sol conditionne la bonne levée des semis

En effet, les mélanges grainiers utilisés à base de fleurs et de graminées sont spécialement étudiés pour des sols stabilisés. Ils doivent impérativement se trouver en situation de germination avant les gelées hivernales, afin d’assurer leur parfaite levée dès les beaux jours.

Ces travaux sont réalisés sous le contrôle de Monsieur Silvère MILLON, Responsable du Pôle Ingénierie du service environnement de la Mairie de Libourne, qui veille au bon déroulement de ce chantier confié à une douzaine d’agents.

L’autre particularité est de limiter au maximum la mécanisation des interventions afin de préserver les allées récemment réalisées ainsi que la tranquillité des lieux qui accueillent chaque jours des familles et quelques cérémonies.

L’évacuation des graviers s’effectue manuellement

Rendez-vous l’année prochaine en début d’été afin d’apprécier la floraison de ces semis qui comprennent pas moins d’une vingtaine de variétés annuelles et vivaces composées de près de 90 % de fleurs dont 50 % sont sauvages.

 

Sur le même sujet...